Robots nettoyeurs de piscine : quel modèle privilégier ?

robot-piscine-illustrationAutrefois réservés à une élite, les robots nettoyeurs de piscine constituent actuellement des accessoires grand public, utiles au quotidien. Plusieurs modèles, avec des fonctionnalités et des puissances très variées, sont disponibles sur le marché. Comment faire le bon choix parmi toutes ces possibilités ?

Pourquoi acheter un robot nettoyeur de piscine ?

Éprouvant pour certains, compliqué pour d’autre, le nettoyage de piscine pèse toutefois énormément sur le confort et la qualité globale de l’eau d’un bassin de nage. Les robots nettoyeurs sont justement conçus pour soulager les propriétaires de piscine des tâches manuelles attenantes à leur nettoyage. Concrètement, ils aspirent les saletés présentes au fonds, sur les parois et même sur la ligne l’eau. Certains appareils vont même jusqu’à nettoyer les escaliers et les contours de la piscine.

Il en existe plusieurs modèles de toutes marques sur le marché, mais qui sont regroupés dans trois catégories distinctes : les robots hydrauliques, les robots pulseurs et les robots électriques. Au-delà des fonctionnalités et des particularités de chaque robot de ces catégories, le choix de l’appareil doit prendre en compte d’autres paramètres, dont le type de revêtements de la piscine, la configuration du fond – plat ou progressif —, la taille et la forme du bassin… ainsi que le budget à disposition.

Quel modèle pour quelle piscine ?

  1. Le robot hydraulique à aspiration est l’automate « de base » pour le nettoyage d’une piscine. Comme son nom l’indique, il aspire les saletés – essentiellement celles du fond. Alimenté par une prise balai ou par le skimmer, ce robot se déplace dans le bassin de façon aléatoire. Son action reste néanmoins incomplète, surtout au niveau des parois, de la ligne d’eau et de certains recoins difficiles d’accès de la piscine. Aussi, du fait de son mode de nettoyage (il renvoie les déchets dans le filtre de la piscine), il exige un curage plus fréquent, et manuel de surplus, de l’écumoire.
  2. Le robot hydraulique à pression fonctionne à l’inverse de l’aspirateur automatique. Aidé par son système de pulsion intégré, il fait décoller du fond et des parois les saletés et les impuretés dans la piscine, avant de les propulser vers les skimmers ou de les injecter dans son propre filtre. À la différence de l’aspirateur, ce dispositif donne des résultats plus satisfaisants dans les angles et les parois, et peut même nettoyer les endroits difficiles d’accès du bassin. Autre atout, ce robot peut être couplé à un surpresseur, une installation qui nécessite toutefois l’intervention d’un professionnel.
  3. Le robot électrique autonome est sans conteste le modèle le plus performant disponible sur le marché. Branché sur une simple prise électrique ou alimenté par une batterie contenue dans un couvercle hermétique, cet appareil possède son propre filtre. Préprogrammé ou télécommandé, ce robot a la capacité de s’adapter à toute forme de piscine et à tout type de fond et de paroi. Il nettoie à la fois les escaliers, les parois, les angles, les pentes et la ligne d’eau, en aspirant et en brossant toutes les impuretés qui s’y trouvent. Ce dispositif ne demande en outre que peu d’entretiens portant sur le remplacement de ses brosses, le vidage du filtre ou le changement de son sac filtrant.